L’Assemblée générale de l’Association de Sauvegarde des Moulins à Eau de Loir-et-Cher et des départements limitrophes a lieu samedi 22 avril 2017 à Naveil, près de Vendôme, dans la salle de réunion du Moulin de Varennes (siège de la société Minier).
Après l’exposé du rapport d’activité, du rapport financier, les élections statutaires d’un tiers des membres du conseil d’administration et les nouvelles de l’actualité de nos moulins, M. Francis Minier inaugurera le dégrilleur qu’il a fait installer en amont de la turbine du moulin, tant pour éliminer feuilles et branchages flottants que pour protéger les poissons

Jan 102017

Travaux dans notre Moulin Rochechouard
dedans, dehors et dans l’eau !
Nous venons de terminer une tranche de travaux d’environ 36 000 euros, mais pour ce prix là, le moulin a complètement fait peau neuve.
La totalité des façades visibles depuis la rue et le Pont aux Choux est maintenant rénovée. L’ensemble des murs intérieurs des 4 niveaux a aussi été repiqué et regarni à la chaux.

Meung-sur-Loir

Samedi 10 septembre dernier, l’ASME a organisé sa traditionnelle promenade d’automne, dans les rues de Meung sur Loire. Nous étions quinze de l’ASME, accompagnés de huit magdunois également passionnés de moulins
Meung, sur les multiples bras des Mauves, fut un site meunier exceptionnel, du XIIIe siècle (premiers moulins à foulon) jusqu’au début du XXIe. Les derniers moulins à farine, devenus importants, ont cessé leur activité en 2010 et 2012.

A l’origine, La Mauve était une rivière « normale », avec beaucoup moins de ramifications qu’aujourd’hui. Des « divises » ont été creusées par l’homme, créant ainsi des bras supplémentaires pour installer de nouveaux sites de moulins. On dit maintenant Les Mauves.
Au XVe siècle on comptait déjà 8 moulins à papier. Le dernier ferma en 1842. Les moulins à tan, et surtout les moulins à céréales alimentés par la Beauce alentour, prendront le relais. En 1930 on comptait 26 moulins en activité.

André DenisLa saison culturelle 2016 se poursuit à Rochechouard.
Depuis les Journées des Moulins et Patrimoine de Pays, en juin dernier, bien des œuvres ont garni les murs du moulin…
Les plus spectaculaires sont sans doute celles qu’un Sodobrien, que nous connaissons bien, André Denis, également ami des moulins, vient de mettre en place au moulin de Rochechouard jusqu’au 18 septembre.

JPPM 2016Vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 juin 2016
Cliquez sur l’image, ci-contre, pour télécharger la liste des animations organisées par les défenseurs du patrimoine en Loir-et-Cher.

5 moulins à eau de l’ASME vous ouvrent leurs portes cette année.

coup d’envoi du programme des animations et expositions prévues dans le cadre du Moulin RochechouardLa saison 2016 est ouverte…
Nicole Fiot, présidente du Syndicat d’Initiative de Suèvres/Cour-sur-Loire et les bénévoles du SI ont donné, samedi 30 avril, en présence des Maires de Suèvres, Cour-sur-Loire et Mer, le coup d’envoi du programme des animations et expositions prévues au Moulin Rochechouard pour la saison estivale 2016.
Après le compte-rendu fait par la presse régionale, vous pouvez lire le programme résumant les manifestations prévues. Les plus fréquentées sont souvent les deux Journées de Patrimoine de Pays et des Moulins. Cette année, elles auront lieu les samedi 18 et dimanche 19 juin.
Nous y reviendrons…

AG 2016 à RomorantinNotre assemblée générale annuelle de l’ASME était organisée cette année à l’Hôtel de la Pyramide à Romorantin, ville où nous ne nous étions jamais réunis.
74 adhérents sur un total de 108 étaient présents ou représentés, et 70 d’entre eux y resteront déjeuner et visiteront l’après-midi les deux sites ouverts pour nous : la minoterie Bisson au Moulin des Quatre roues à Pruniers et la centrale hydro-électrique de Moulin Neuf des frères de Briey à Villeherviers.

En attendant le compte-rendu, qui ne saurait tarder, voici quelques photos de notre Assemblée générale 2016 qui s’est tenue à Romorantin le 16 avril dernier.

Cliquez ici

D’abord le moulin, maintenant le jardin… Champ-Martin sept ans après
Certains d’entre vous ont entendu nos demandes, ils nous ont donné des nouvelles récentes de leur moulin. Alain Lechat nous avait conté par le détail dans la revue n° 8, les étapes de la renaissance de Champ-Martin à Graçay (Indre). Depuis l’achat de son moulin caché sous les ronces, jusqu’à la remise en route de la roue produisant son électricité. Aujourd’hui, sa petite fille, Morgane nous envoie quelques lignes agrémentées de photos de l’environnement du moulin.

Il y a un an environ, Jean-Marie Trogneux nous informait qu’à la belle saison, dans son moulin de la Pointe à Montoire, il changerait une vanne fuyarde. Ayant déjà constaté les talents de Jean-Marie pour des restaurations d’envergure dans ce moulin qu’il partage avec son frère, nous lui faisions promettre de nous prévenir afin de conserver trace de l’évènement. Il tint parole et nous nous sommes rendus à Montoire en mai 2015 pour voir la fabrication de la nouvelle vanne et en juin pour son installation.